Penname:
Real name:
Member Since: May 14, 2008
Membership status: Member
Bio:
Bonjour à tous les slasheurs et slasheuses de bonne volonté (et les autres aussi, on n'est pas sectaires...)!

Je ne vais pas vous en faire une tartine sur ma petite vie de Halfeline. Après tout, je ne suis pas un personnage de manga, et vous vous foutez probablement éperdument de savoir quel est mon plat préféré et mon groupe sanguin. Aussi, passons sans plus tarder à ce qui me caractérise directement en tant que slasheuse active.

Je commençai la fanfic à l'âge de quatorze ans. Ce qui en résulta fut bien entendu un désastre où se concentraient absolument tous les vices de la fanficeuse de treize ans, à savoir une bouillabaisse en cross-over de Sakura et de Harry Potter, avec un trait de Mary-Sue pour ne rien gâcher. Vous l'aurez compris: mon éducation était définitivement à refaire.

Heureusement, à quinze ans, je connus le slash, qui me fut providentiellement salvateur. "Bon sang mais c'est bien sûr!" fut à peu près ma réaction en lisant mes premiers Aragorn/Legolas lyriques à souhait sur l'Ecurie des Shets. Je décidai de me retrousser les manches et d'essayer à mon tour de pondre quelque chose dans ce genre-là. Mon premier slash fut un Frodon/Gollum. Pas terrible, me direz-vous, mais quelle idée de commencer avec un pairing de la sorte? o_O Eh ben c'est comme ça, voilà tout. Je ne le regrette que parce que j'aurais aimé avoir plus d'expérience pour écrire quelque chose de bien plus beau sur ces deux-là mais... qui sait, je ne suis pas encore si vieille! Toujours est-il que la machine était lancée.

Peu après, suite à un rêve érotique inopiné qui me révéla dans toute son évidence la mignonnesse irrésistible de Peregrin Took, je me décidai à le faire grenouiller avec son cher cousin Meriadoc Brandebouc, que j'appris lentement à connaître. Je crois avoir manié avec eux la perfection ultime du pairing, celle qu'aucun couple de la réalité ni des contes de fées n'atteindra jamais. Oh, bien sûr, le parcours fut laborieux, et je semai sur le chemin plus d'une production assez mièvre, à l'écriture pauvre ou poussive (Qui ne passe pas par là?)... Mais aujourd'hui que nous sommes de très vieux amis eux et moi, j'ai envie de dire que c'est tout juste s'ils ont besoin de leur Halfeline pour que leur petite relation semi-incestueuse fasse des étincelles. Comme je les aime, mes deux Hobbits à jolies bouboucles... "soupir maternel en couvant ses deux personnages fétiches des yeux".

Vous l'aurez compris, je suis une grande sectaire du Seigneur des Anneaux, et je dirais même une sectaire du peuple Hobbit. Oui, je sais, le racisme c'est mal, je le répète à T-bag chaque jour que Dieu fait. Hé oui... Pour ma défense, même si je n'ai jusqu'à présent daigné m'intéresser qu'au LOTR et rien d'autre, je dirais que je deviens plus ouverte d'esprit ces derniers mois. Le merveilleux personnage de Theodore Bagwell, dans Prison Break, m'a donné envie de renouveler un peu mon répertoire. Surtout, il m'a initiée aux joies du slash libre. Ben oui, faut bien le dire, jusqu'à présent il était absolument INCONCEVABLE pour moi que Pippin aille avec quelqu'un d'autre que son cher Merry, que Dom aille avec quelqu'un d'autre que son cher Billy (mais ceci est une autre histoire que je vous détaillerai plus bas)... C'était dans l'ordre des choses, voyez-vous? On a beau écrire du slash, on n'est pas des bêtes!

Bref bref, eh bien figurez-vous que ce petit vicieux de Sachet-de-thé a réussi à me faire changer d'avis, le sagouin! Notez qu'il a réussi à me faire changer d'avis sur pas mal de choses, si l'on considère que j'étais persuadée de ne pouvoir m'attacher que difficilement à un personnage de mâle dominant, et jamais à un personnage de violeur... Je pense finalement que T-bag résout à lui seul le problème du mâle dominateur qui me faisait conspuer les caïds à la faveur des jeunes Hobbits pelucheux : c'est un chef de meute qui impose sa domination, mais il l'impose surtout aux jeunes garçons, et il l'impose grâce à un stratagème de séduction délicieusement tordu, et une attitude générale toute languide et précieuse. Enfin toujours est-il que je lui laisse bien volontiers collectionner les casses-croûtes dans mes fics : Maytag, Tweener... et Abruzzi, juste un peu? "sourire narquois"

Last Login Date:
[Report This]
No results found.